Comment vivre après ça

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Jeu 29 Avr - 21:16

Bonjours a tous
le 07/07/2009 à +-11h un chauffeur professionnel de transport en commun oublie de regarder ce qu'il y a a coté de lui et tourne

BOUM c'était la fin d'une vie parfaite avec trois jobs dans les secours ma passion, plusieurs sports une autre passion

pour ce réveiller après une demi heure d'inconscience, une perte de souvenir d'une semaine après l'accident et deux heures avant celui-ci
sortie le 22/07 avec un bras mort oui bien mort et la on ce dit que l'on aurait mieux fait de ne pas me réveiller et j'y crois toujours

nous sommes le 29/04/2010 et après avoir subis deux opérations lourde rien n'a changer toujours aussi mort toujours c'est douleur malgré la prise de médoc, donc voilà une situation qui ne me corresponds pas

comment revivre correctement

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  virginie le Jeu 29 Avr - 22:00

1ment = accepter qu'on ne sera plus le(la) même mais continuer à se battre quand même
2ment = re apprendre à vivre

on vie bien avec un bras en moins
tu as perdu lequel de bras, gauche, droit? et tu es droitier/gaucher?
pis si tu ne peut plus être secouriste il te reste l'accueil téléphonique des pompier ou autres.... Very Happy
et le sport c'est possible aussi

virginie

Messages : 297
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 38
Localisation : Mollegès

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  lypce le Jeu 29 Avr - 22:21

on vit parce qu'on est encore là et qu'on a toute notre tête et qu'on est debout et que la vie vaut vraiment la peine d'être vécu.
le 20 juin cela fera 16 ans que mon bras est mort et je ne regrette aucune seconde de ma vie d'après, j'ai un mari merveilleux, un fils magnifique, 2 beaux fils supers, un bon job (que je n'aurai pas eu avec 2 bras valides) et chaque jour est une nouvelle victoire, j'aurai du mourir ce jour là mais je suis là et crois moi, on s'y fait très bien, la nature humaine est merveilleusement bien faite, on s'adapte à toutes les situations.
dis toi juste que c'est le "premier jour du début de la fin de ta vie"

lypce

Messages : 384
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 45
Localisation : sud ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Jeu 29 Avr - 22:32

Virginie : Alors j'étais droitier et c'est le droit qui est mort enfin il reste cette main qui est très très faible et une main sans bras c'est une main inutile
Lypce : possible mais être debout mais à moitié la c'est du pareil au même enfin pour moi

pour les deux : oui super d'être au téléphone alors que l'on meure d'envie d'être dans le camion rouge ou la voiture jaune (l'ambu)
être la mais sans rien pouvoir faire de ce que l'on voudrait comme par exemple serrer son fils ou sa femme dans c'est bras oui on me dira "mais c'est possible avec un seul et fait le" mdr il me reste cette douleur depuis plus de 8 mois qui est toujours la et je suis sous 3x 300 mg de Lyrica et du contramal uno de 300mg mais rien ni fait
Lypce tu me dis on s'y fait tres bien alors donne moi le mode d'emplois car la je bute depuis longtemps

et encore ce n'est qu'une facette de ce que je ressent

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  andreas le Jeu 29 Avr - 22:55

si ça peut te faire relativiser je souffre d'un syndrome de brown sequard partielle apparu 1 ans apres l'accident (compression laterale de la moelle epiniere coté lésion du bras) et je ne peut plus marcher comme avant ma jambe gauche est ataxique et a perdu beaucoup de force (syndrome pyramidal) sans compter les dysésthésies (sensation d'etau autour du tronc..) et une perte de force dans la main droite... pour moi j'aimerais plus que tout retrouver le corps que je me suis reconstruit (bras gauche paralysé sans atteintes médullaires et apres l'operation qui a supprimé mes douleurs (drezotomie ou "nashold)) et je me pose la meme question : comment vivre apres ça, et j'aimerais etre dans ta situation lol

andreas

Messages : 286
Date d'inscription : 12/03/2009
Age : 28
Localisation : 95

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Jeu 29 Avr - 23:44

andreas a écrit:si ça peut te faire relativiser je me pose la meme question : comment vivre apres ça, et j'aimerais etre dans ta situation lol
oui peut être rien n'est comparable, ni toi as moi ni moi as toi ni nous au autre et ne demande jamais d'être a la place d'un autre car tu prendrais c'est souffrance en même temps, celle qui sont mesurable et celle qui sont mentale et peut être, même surement que t'as situation est peut être pire ou égale ou moin qu'une autre mais ici je parlais de ma situation, celle d'un mec qui se pose trop de questions, celle d'un mec qui ce dis à quoi bon et on pourra lui montrer celle des autres mais, ne le prend vraiment pas mal, elles seront toujours moin pire que le sienne
je vois d'autre tout aussi pire tout les jours en revalidation mais quand je passe la porte il ne reste que moi et le mienne de situation

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  fantômette le Ven 30 Avr - 2:46

quand je déprime je suis comme toi, je me dis qu'on a beau comparer ça enlève pas la douleur, mais quand ça va je me dis que finalement j'ai eu de la chance dans mon malheur...c'est sûr que chaque situation est différente, par exemple pour quelqu'un qui est comptable et ne fait pas de sport se faire amputer du pouce a pas forcément énormément de répercussions, alors que pour un kiné qui fait du tir à l'arc c'est la fin du monde...

par contre je rejoins tout le monde dans le fait que la vie peut quand même être vachement cool malgré tout ça, perso ça fait presque 8 ans que j'ai eu l'accident et depuis je me suis remis au sport, c'est sûr que c'est pas pareil mais j'ai découvert, je voyage beaucoup, je me suis reconstruite petit à petit...

je dis pas que c'est facile ou rapide ou quoi que ce soit, mais crois-en toutes nos expériences ça vaut largement le coup de s'accrocher ! c'est clair que chaque pas est un combat mais c'est aussi une victoire, c'est à ça qu'il faut se raccrocher !

la recette miracle...s'il y en avait une ça se saurait ! c'est justement parce que chaque cas est différent que chaque solution l'est aussi... pour moi ça a été faire des nouveaux projets, je suis allée petit pas par petit pas, ça m'a redonné confiance et évité d'avoir le temps de me poser trop de questions...me mettre à l'escrime, partir étudier à l'étranger, devenir présidente de l'asso de développement durable de ma fac... m'occuper le corps et l'esprit ça m'évite de trop cogiter ! mais je crois que c'est vraiment le sport qui m'a permis de me réapproprier mon corps et de me rendre compte que je pouvais encore faire des trucs bien avec...on s'est un peu réconciliés sur les podiums lui et moi Wink

en tous cas lâche pas et sache qu'ici tu trouveras toujours quelqu'un avec qui discuter et poser tes questions

courage !

fantômette

Messages : 418
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Ven 30 Avr - 17:09

merci et re merci
pour m'accrocher je le fais depuis cette date sauf une fois ou ...et oui j'en ai plein le "Tuuuuute" un peu de politesse
mais bon comme tu dis c'est la fin du monde pour un comme moi pompier ambulancier instructeur en karaté et boxeur thaïlandais(en sport) et tout le reste lol
et peut être quand re faisant des projets j'oublierai mon invalidité ma douleur enfin ce corps qui n'est plus ce que je voulais
peut être on verra si c'est possible
mais je doute car pour en faire
il faut le vouloir

mais après temps d'années tu ou vous avez une récupération ou c'est définitif et si oui de quel degré et en combien de temps

et re merci

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  Francois63 le Ven 30 Avr - 18:15

Re Verona, ce qui ressort c'est que ton "deuil" n'est pas encore fait et je pense pas qu'il y ai réellement de solutions miracles à ça. Chacun a sa mentalité, sa perception des choses.

Après le sport tu peux en refaire, tu le vivras différemment c'est sur. Mais le sentiment d'avoir était au bout de soi, tu l'auras valide ou pas valide. (et ça ça fait énormément de bien)

En tout cas bon courage à toi ! Wink

Francois63

Messages : 159
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 28
Localisation : Clermont-Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Ven 30 Avr - 19:35

peut être Francois63 peut être

mais comment redonner des cours ou prendre des cours en art martiaux en sachant que la base de ceux ci est le corps

il faudra surement que ce deuil (comme tu disais sur un autre poste) dois être voulu et fait

le temps me le dira

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Ven 30 Avr - 19:36

toujours la même question
après temps d'années tu ou vous avez une récupération ou c'est définitif et si oui de quel degré et en combien de temps

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  virginie le Ven 30 Avr - 19:44

pour la récup moi rien en 19 ans!
mais chaque cas est unique!

virginie

Messages : 297
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 38
Localisation : Mollegès

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  lypce le Sam 1 Mai - 0:34

pour ma part, la récupération c'est pas ça, en plus ce n'est pas de la récup mais du pur bricolage, j'ai la chance d'être tombée sur "ze spécialiste" et du coup, il s'est pas mal démené pour m'apporter un maximum de "confort" (dérotation humérale, arthodèse du poignet et du pouce, transferts musculaire), toute une vie au bloc en gros mais sans tout ça, j'aurai un bras pendant, une main flasque et inesthétique, un gros boulet quoi, là, je plie le coude et je peux coincer un yaourt dans ma main...

ton accident est récent et l'acceptation prend plus ou moins de temps en fonction du caractère, perso, j'avais 23 ans quand ça m'est arrivé, j'étais une jeune écervelée qui ne pensait pas à l'avenir et vivait au jour le jour en faisant la fête et un peu les études, ce carton m'a vite remise en place, le choc à sans doute rétabli un peu d'ordre dans ma cervelle de moineau, et après un moment d'abattement (2heures) je me suis essuyé les yeux, mouchée et m suis dit : "rien ne sert de te rouler par terre, ça ne changera rien et puis il y a pire que toi" et zou, c'était reparti, il y a des moments de rage quand on arrive pas à faire un truc, mais on arrive toujours a se débrouiller.
j'ai eu peur aussi car je débutais ma vie et ce handicap (j'étais pleine d'aprioris sur les handicapés) risquait de me gâcher la vie, j'ai pris le parti de vivre avec et de ne pas m'occuper des regards compatissants (ça m'énervai de trop) et j'ai "réussi" à rencontrer l'homme de ma vie, à le garder et à me construire une vie agréable qui me va bien, je ne pense pas à ce que j'aurais pu devenir car les regrets bouffent la vie et ça, c'est pas bon pour le moral.
Avec un seul bras, j'ai eu un bébé que j'ai allaité, que je caline et serre dans "mon" bras chaque jour et qui m'aide beaucoup. Tu vois, la vie ne s'arrête pas à l'intégrité de ton corps, c'est ton âme qui compte pour ceux qui t'aime et si tu ne le fait pas pour toi, bats toi pour eux car ils ont besoin de toi et ils pourront t'aider si tu les laisse rentrer dans ton monde.
Pour tes douleurs, il y a des solutions médicales, où habite tu et où est tu suivi pour ton plexus ?

voilà, j'ai encore été super bavarde alors je me tais geek

lypce

Messages : 384
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 45
Localisation : sud ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Sam 1 Mai - 0:45

ben je suis du brabant wallon a Revecq et je suis suivit a Érasme le tout en Belgique lol

faut croire comme dit plus haut que c'est très trop neuf et surtout pas encore accepter si ca l'est un jour ?? et pour rentre dans mon monde oufff il faut ce lever tôt car je suis un vrai mur une tète de mule un vrai sanguin un méditerranéen d'Espagne quoi lol

mais non tu n'es pas trop bavarde lol juste très en joie de donner une expérience

et merci pour cela

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  lypce le Sam 1 Mai - 1:04

arf tu es loin quand même Shocked bon j'espère juste que tu es suivi par une bonne équipe.

Laisse tes proches t'aider, je suis sure qu'ils souffrent de te voir t'enfermer dans ta peine et ta souffrance, il y a un moment où il faut savoir prendre sur soi et admettre qu'on ne peut pas tout gérer tout seul.
ton deuil tu le fera tout seul mais en acceptant la vie autour de toi, ça t'aidera à avancer.
Tu as été "cabossé" et tes proches sont des carrossiers qui, à force d'amour et de patience, sauront de rafistoler, oh pas physiquement bien sur, mais moralement et c'est le moral qui fait de toi ce que tu es, ne deviens pas le plexus de ta famille, qu'ils n'aient pas à te "subir" tel un boulet mais qu'ils apprennent à vivre avec ton nouveau toi comme tu dois apprendre à vivre avec ton nouveau corps.
Essaye de voir les choses du bon côté et tu verras que c'est plus facile à accepter Wink

lypce

Messages : 384
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 45
Localisation : sud ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  pierre le Dim 2 Mai - 15:35

hello Varona,

pas grand chose à ajouter aux autres commentaires, juste te souhaiter beaucoup de courage et de patience, le temps qui passe va t'aider.
un petit truc que je me suis rapidement efforcer de mettre en pratique: éviter à tout prix de comparer à avant...c'est une nouvelle vie qui démarre et elle vaut le coup d'être vécue pleinement.

pierre

Messages : 68
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 56
Localisation : Leyment-Ain-Rhône Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.timberdisques.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Dim 2 Mai - 20:10

pierre a écrit:...le temps qui passe va t'aider... éviter à tout prix de comparer à avant...c'est une nouvelle vie qui démarre

Hello Pierre
- le temps oui cette Salop... de temps car actuellement, je compte les jours pour connaître le nbre de millimètre de repousse de nerf puisque depuis ma première opération en novembre, je suis à +-6 mois et donc il faut 18cm et pour que cela arrive au deltoîde et il faut 25 et 30 cm puis +- 60 à 70cm pour le deux gros groupe musculaire
si évidement ca pousse
- la comparaison et cette vie : je t'avouerais qu'il m'est encore dur de ne pas le faire car cette vie n'est évidement pas voulu ni désirée mais la je ne t'apprends rien, ce qu'il fait, que la voir comme une nouvelles et superbe vie, heu... la j'ai un peu du mal, mais à tous vous entendre (enfin lire) elle est magnifique, désoler si je suis très mauvais, la c'est une grosse blague car il faudrait que j'enterre mon ancienne vie pour laquelle j'ai mis des années à y arriver et ce dire "super en voilà une nouvelle qui arrive" non la c'est un peu trop gros pour moi


mais bon ce que je comprend de plus en plus c'est "soit résigné José de toute façon on ne sais rien n'y faire prend cette vie de M... et souris"


houff en me relisant je m'aperçois que je suis très noir désoler et Merci à tous

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  fantômette le Dim 2 Mai - 21:15

c'est normal aussi d'être noir de temps en temps, on a tous des coups de blues !

je me suis assez longtemps "battue" moi-aussi sur le rythme du "j'ai rien demandé à personne, cette vie-là j'en veux pas, foutez-moi la paix et laisser moi broyer du noir tranquille"...mais bon je m'en suis lassée aussi ! surtout quand je me suis rendue compte que la plupart des gens, même mes amis proches, se lassent des pleurnicheurs et que ej commençais à me retrouver toute seule... et puis tu te lève pas un jour en te disant "allez, aujourd'hui je kiffe ma vie, je suis plus malheureux", c'est au bout de quelques temps que tu finis par te rendre compte, tiens, en fait ça c'est cool et je l'aurai sûrement jamais fait sans l'accident, ou en rencontrant certaines personnes, ou en te rendant compte que ta personnalité a changé (plus tolérant, plus ouvert, plus attentifs aux petits plaisir de la vie, plus sûr de toi au fil des mini-victoire (j'ai eu le smile pendant une semaine après avoir réussi pour la première fois à manger un yaourt avec 2 mains ! ! !), ce genre de trucs...)

je sais pas si tu as vu le post de halflife, sa présentation, mais il y a une certaine sérénité qui donne envie de voir de quoi demain sera fait je trouve..plein d'espoir en tous cas !

fantômette

Messages : 418
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  halflife le Dim 2 Mai - 21:27

salut,

j'ai un plexus depuis 5 ans, et les premier mois sont evidement les plus dur.
de mon experience, je pourrai te conseiller une chose a faire en premier lieu, c'est de t'occuper de tes douleurs.
C'est de loin le plus dur a gerer, alors je ne sais pas si tu as trouver un medecin de la douleur mais ca pourrait etre une bonne idée.
Dans mon cas, les douleurs ont ete assez insuportable durant 6/7 mois (en fait jusqu'a ma 1ere operation)
Je me suis fait ouvrir par un excellent chir sur Paris, qui a fait un boulot formidable.
si il fallait quantifié la difference de douleur.. .je dirai divisé par 3 ou 4...
si il faut je peux le joindre pour lui parler de ton cas...

quant aux delais avant repousse des nerfs, tu sais c'est tres tres different d'un cas a l'autre...
les nerfs sortent parfois de leurs gaines pendant la repousse et meurs, des nerfs moteur peuvent "entrer en contact" avec des sensitifs et procurer des hyper sensibilité.. donc la moyenne de 1mm/jour et tres fictive...

tu sais aussi, meme si t'as vie change en ce moment, il faut pas enterrer ta vie passée pour autant, elle regorge surement d'excellent souvenir qui t'aideront a surmonter cette epreuve, le temps est ton allié meme si c'est dur a le croire au debut ! Very Happy

Pour le sport, je trouve (ca n'engage que moi) que le monde du handi-sport est tout aussi beau que celui des valides.
j'ai rencontré le champion du monde handi de nage papillon, qui est aussi champion d'europe de hand-bike en equipe, qui a fait le marathon de new york enfin un palmares assez fleurie !
un mec ... hallucinant.. taillé comme un taureau et pourtant il est paraplegique ... et alors ? What a Face
Jean michel moulin, paraplegique, pilote de side car en championnat de france de la montagne, il a fini 2ieme en 2008 parmis les valides,
un mec de ma region, qui a decidé l'amputation (plexus gauche) pour continuer son sport, il est triathlete et ca demenage !

ton handicap dans le futur tu ne le verra plus comme tel, il fera parti de toi et te fera voir les choses differemment.
et si tu lis les recits tout le monde est d'accord pour dire qu'il a grandi apres sa sortie de piste...

donc pour resumé, occupe toi de tes douleurs dans 1 premier temps et de programme tes operations si il en reste ...
Pour la suite tout se fera en douceur, naturellement Wink

bon courage, sers les fesses si tu peux pas serrer les poings et gaz en grand Laughing

halflife

Messages : 132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : 39 France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Dim 2 Mai - 22:29

fantômette
et ben en voilà une qui est plus mature que moi le bon vieux Matcho de service lol
et c'est petit combat de tout les jours don tu parles ainsi que cette solitude,
ben honnêtement pour le moment c'est tellement mieux ainsi et au risque de n'être pas d'accord avec Lypce même mes proches son de trop ce qui m'énerve et m'afflige car oui comme tu le dis, on se retrouve seul mais pour le moment ben c'est peut être mieux ainsi car difficile de se présenter devant ces connaissances amis famille dans cette état alors qu'ils sont habitué à connaître un mec dur fort actif le pilier de la famille élargie au grand parent et puis la Pouff en un instant, on est complètement l'inverse et limite plus rien du tout.
halflife
pour mes douleurs,
ben en fait je t'avouerai que c'est elle qui gere ma vie et je suis sous 900mg de Lyrica et 300mg de contramal uno + 2 X 50mg de contramal si il faut
et malgré tout cela ben 24h/24 douleur plus les crises
je suis à ma deuxièmes opérations et au niveau des nerfs il n'en reste plus à faire
pour les Doc de douleur heu non pas vraiment les seul que je vois depuis le début c'est le Doc familiale, ceux de la revalidation et les neurochir.
Mais je vais prendre conseil et aller les voir pour voir si il arriveraient a les diminuer si possible car si cela continue ben on va m'appeler monsieur pilules
et c'est gentille de me proposer un Doc de Paris mais j'habite en Belgique près de Bruxelles si il ou elle traite les patient par Mails alors ok pour moi

pour le sport j'ai réussi via la couturière Familliale (Mamounette lol) a faire un attelle et reprendre un peu de jogging et la quel horreur 900m et je suis sur les rotules mais bon on dira que ces du a mes petit kilo de trop et au manque de sport depuis huit mois
pour les nerf tu viens de m'en apprendre sur la sorti de nerf et les contact en les moteur et les sensitifs

Mais quel vie et dire a la m^me époque je râlais sur mes plannings de mes jobs et la maintenant ben ...

bon ben il me reste a lire ta présentation recommencer par Fantomette (Miss Mature mdr) et a vous dire merci ou remerci

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Dim 2 Mai - 22:40

et voila c'est fait et la je suis d'accord avec Fantomette il est plein de sérénité vivement mon tour lol

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  fantômette le Dim 2 Mai - 23:03

miss mature...hum...j'ai envie de dire si tu savais... Wink lol

je suis vraiment d'accord à fond avec lypce sur l'entourage, je ne serai pas le quart de la moitié de ce que je suis aujourd'hui si ça n'avait pas été pour eux, ils se sont tellement battu pour moi, je ne me suis jamais senti handicapée avec eux, ils ont toujours eu le discours du "bon ok t'as des problèmes mais bouge toi le cul et si tu veux que ta vie soit belle et remplie bah fais en sorte que ça arrive et reste pas dans ton canap". leur soutien m'a été tellement précieux, je ne pourrai jamais les remercier assez pour ça... bon c'est sûr que vu que j'avais 14 ans la situation était pas la même, mais dire adieu à tous mes rêves, personnels et professionnels du jour au lendemain alors que ta vie commence à peine pour de vrai...

mais ils ne demandaient pas mieux que de m'aider, pas à aménager une vie d'handi confortable et autosuffisante, mais à continuer à repousser mes limites et à vivre à fond malgré tout ça. et puis les gens te renvoient l'image que tu as de toi-même, si tu prends conscience de tout ce que tu peux encore faire tu continueras d'être le pilier de la famille, peut-être pas dans les mêmes domaines qu'avant mais tu seras un boulet (désolée pour le côté direct...) que si tu te considère comme un bon à rien, alors qu'avec un bras et demi on peut faire encore tellement de choses ! je vais pas trop m'étendre sur le sujet parce que lypce le fais mille fois mieux que moi ! Very Happy mais sérieusement, tant que tu ne laisses pas les autre s'enfermer dans une image d'handi et faire tout à ta place, tant que tu gardes du challenge dans ta vie (même si c'est juste étendre une lessive tout seul), ça finira par aller !

juste une précision pour le sport, je n'ai jamais fait partie de la fédération handisport, je trouve ce qu'ils font génial mais je n'en ai juste pas eu besoin, en compèt d'escrime j'étais toujours contre des valides et c'est juste sous les douches en voyant mes cicatrices qu'ils réalisaient...

d'accord à 2000% pour les douleurs, il faut prendre ça au sérieux dès le début sinon ça va te bouffer une énergie monstre. et n'hésite pas à aller voir du côté expérimental, pour moi l'accuponcture n'a absolument rien changé mais la sophrologie m'a énormément appris. et puis le corps et l'esprit c'est pas mal lié, ma psy m'a énormément aidé aussi...

comme disait mon prof de français pendant les cours particuliers à l'hôpital, haut les coeurs ! ! ! Smile

fantômette

Messages : 418
Date d'inscription : 22/04/2009
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  lypce le Lun 3 Mai - 0:39

ça c'est sur que les gens qui nous entours ne comprennent rien de rien et que l'on est tout seul dans notre tête.... en tout cas c'est ce que j'ai pensé pendant un temps, je trouvais même qu'on ne me plaignait pas assez Shocked n'importe quoi.
Tu sais, on est tous passé par là, on est pas plus malin les uns que les autres, on est humains c'est tout!!!
Je te conseil juste de ne pas rejeter ton entourage car une fois parti, il ne reviendra pas car, comme dit fantômette, merci le boulet. Essaies de te mettre à leur place et de voir quelqu'un se renfermer sur lui même et se détruire alors qu'il est encore debout, un peu cabossé mais debout, c'est déprimant et tu serai le 1er à te lasser de la situation donc je te dis juste de faire attention à ne pas t'isoler tout seul.
Essaies de "positiver" parce que ne voir que le négatif n'a jamais fait avancer, le verre est à demi plein, pas à demi vide et effectivement, hauts les coeurs parce que tu ne sais pas ce que la vie te réserve et que de rester scotché dans ton canapé risque de te faire louper des moments merveilleux.
Ta vie d'avant est finie, pas dans le sens où tu ne fera plus rien mais plutôt que les choses seront différentes.
Ton handicap se reflètera dans les autre de la manière dont tu le vis et l'accepte, un exemple, j'ai bossé 4 mois avec un gars avant qu'il ne s'aperçoive que je n'utilisai qu'un seul bras, il s'est retrouvé tout con et moi j'étais morte de rire devant sa mine déconfite parce que c'était drôle, j'aurais pu me vexer et me dire que j'étais transparente mais non, ce handicap fait parti de moi et j'en parle très facilement, quand je vois les gens tortiller du derrière sans oser me poser de question (parce que l'humain est curieux et qu'il aime comprendre les choses) je fais en sorte d'amener mon accident sur le tapis afin qu'ils aient des réponses à leurs questions et du coup, pas de non dit, pas de secret et les relations sont plus saines. On en plaisante même (genre "pas de bras, pas de chocolat" et je fais mine de partir en prenant mon air le plus boudeur, genre caliméro et je dis "c'est vraiment trop inzuste") et au boulot, quand j'ai du taf ras la toque et qu'on m'en rajoute, ma phrase fétiches est : "je ne suis pas Shiva, déjà que je n'en ai qu'un alors mollo polo" (shiva est une déesse indou à 6 bras)
enfin, prends le temps qu'il te faut pour digérer mais ne t'enterre pas trop profond parce que c'est chiant, d'un seul bras, de sortir d'un trou
geek

lypce

Messages : 384
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 45
Localisation : sud ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  El Desperados le Lun 3 Mai - 0:55

autant de conseil autant de ti bou de vie et d'expérience livré
que je lis avec un étonnant appétits en filtrant en comparant
je dis une choses : je suis tombé dedans (ce forum) par hazard (comme disait Halflife je crois)
et Merci pour ça
que cela aide ou pas
merci de tout cela

et comme on dit chez nous les bruxelaire (les bruxellois)
"V'la le Pey qui se casse" traduction : enfin voile le mec qui dit merci et qui s'en va pour ce soir cyclops

El Desperados

Messages : 211
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 65
Localisation : Rebecq

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/jose.varonarodriguez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  halflife le Lun 3 Mai - 16:42

alors varona,

Pour les medecins de la douleur, certain sont tres competant (pas tous malheureusement mais c'est comme partout !)
le probleme avec les medecins de "famille" c'est que tu souffre d'une pathologie ultra specifique et peu ont les competences de bien te traiter pour ce probleme bien particulier
(j'ai rencontré tellement de medecin qu'au bout d'un moment on voit lequels sont plus amemes de s'occuper de ta pathologie)

concernant le docteur teboul, je peux le contacter par mail dans un premier temps pour voir ce qu'il preconise pour toi et tes douleurs.
il faut savoir que c'est un des meilleurs specialistes du plexus brachial en france (c'etait un eleve du professeur auberlin).

Par contre, si tu le permet il me faudrait avoir un apercu plus precis sur tes lesions et les operations (compte rendu op) que tu as faite, traitements etc ...
tu peux me les envoyer par mail ou par MP :
mail : lionelmassonXhotmail.fr tu remplaces X par @

si tu decides de garder ces documents je le comprend tres bien; c'est privé, mais je prefere le contacter directement dans un premier temps.

ensuite tu me dis que tu es en belgique, moi j'habite a coté des p'tits suisses donc 450 KM jusqu'a Paris, crois moi si il le faut vraiment.. fais les !
parce qu'il y a des chances qu'il faille le rencontrer si tu le desire...

il consulte a coté de l'arc de triomphe a la clinique internationale du parc monceau, depuis 3/4 ans.
il est tres humain, d'ailleurs quand je l'ai rencontré la 1ere fois il m'a filé son numero de portable pour que je puisse l'appeler en cas de pépin, douleur ou autre ...
moi je connais aucun autre medecin ou professeur qui a fait ca .... What a Face

Voila, tu fais comme tu veux, la balle est dans ton camp, et je precise j'ai pas d'actions dans cette clinique Laughing
bien amicalement, Lionel

halflife

Messages : 132
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 32
Localisation : 39 France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre après ça

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum